La après #CharlieHebdo

leaprescharlie

A Paris, après les attentats, on peut voir de l’entraide, du respect et de l’amour envers les uns et les autres, les gens ont peut être compris que la haine ne résoudrait rien.

Mais il y a aussi la face de paranoïa avec tous ces militaires & policiers dans les rues, transports en commun, en face de chez moi… Je suis partagée : est ce que je suis censée être rassurée par leur présence, protégée? Ou ça montre juste qu’un jour je ne me réveillerai pas car tout aura péter?

Bref au cas ou je suis pour le don d’organes.

Publicités